Rechercher
  • Rémi

Comment présenter ses centres d’intérêt dans un CV

Mis à jour : févr 1

Le CV est un document très important qui contient intégralement tous les éléments de votre vie. C’est le document que vous remettez à un recruteur lorsque vous recherchez un emploi. Pour que celui-ci soit bien fait, il doit constituer plusieurs éléments et « les centres d’intérêt CV» en font partie. Ceux-ci constituent communément la dernière rubrique du CV, ils révèlent les activités extraprofessionnelles du candidat afin de mettre en valeur quelques éléments de sa personnalité. Lors d’un recrutement, le profil est préalablement défini par conséquent, les CV se ressemblent tous. C’est donc dans le souci de se démarquer des autres et d’attirer l’attention du recruteur que les centres d’intérêt constituent un élément très important du CV. Ceux-ci doivent être rédigés minutieusement et de façon stratégique, pour vous aider, voici quelques recommandations que vous devez suivre pour bien présenter vos centres d’intérêt dans un CV.


Découvrez les 7 éléments à ne pas oublier dans votre CV en consultant notre article dédié en cliquant ici.



Accordez vos centres d’intérêt au poste recherché


Certes la rubrique "Centres d’intérêt" doit comporter vos hobbies et toutes les activités que vous faites hors du travail, mais il serait plus intelligent de les raccorder avec le poste que vous sollicitez. Choisissez donc soigneusement les activités que vous mettrez dans votre CV. Par exemple, si vous sollicitez un emploi dans lequel vous serez amené à travailler en équipe (Directeur ou autre), misez sur des activités collectives comme les sports de groupe (le football ou autres). Par contre, si vous sollicitez un poste autonome et créatif comme Infographe, optez pour des activités telles que la musique ou le dessin. En bref, inscrivez vos hobbies en fonction du poste sollicité, de la vie de l'entreprise et des missions confiées dans ce poste, car non seulement cela vous différenciera des autres candidats, mais attirera également l’attention du recruteur sur votre CV.


L’originalité


Généralement, la rubrique centres d’intérêt est constituée des mots : « lecture, sport et cinéma ». Si vous voulez piquer la curiosité du lecteur et attirer l’œil du recruteur, misez sur l’originalité et révélez des activités autres que celles qui sont communément inscrites. Il est logique que votre recruteur ne s’arrête pas sur votre candidature si vous n’inscrivez rien de nouveau alors, vous pouvez par exemple révéler un sport particulier tel que la danse, le basket…


Le titre de la rubrique


Une bonne rédaction commence par le titre, l’intitulé qui constituera les centres d’intérêt doit être clair et précis, il doit piquer la curiosité du lecteur, alors évitez ceux du genre "Divers" ou "loisirs", car ils ne sont pas explicites. Les meilleurs intitulés sont : "Activité extraprofessionnelle" ou tout simplement "Centres d’intérêt".


La précision


Ici il est question de se rendre plus intéressant aux yeux du recruteur, d’ajouter une valeur à votre candidature. Lorsque vous présenterez vos activités extraprofessionnelles, soyez précis c’est-à-dire, détaillez un minimum chaque activité. Le fait de faire un petit commentaire montrera et prouvera certainement que vous maitrisez réellement ou que vous avez toutes les connaissances nécessaires autour de cette activité. Par exemple, si vous pratiquez un sport, précisez lequel (football ou basketball) tout en détaillant la période ou les exploits que vous avez réalisés. Cela témoignera de votre implication dans ce que vous faites, car il est important de noter que les centres d’intérêt font fréquemment objet de discussion pendant l’entretien d’embauche, alors les détails pourraient intéresser votre lecteur et favoriser votre recrutement. Mettez toutes les chances de votre côté.


Soyez véridique


Il est important de vous pencher sur les activités sur lesquelles vous pouvez en parler longuement sans interruption. Il serait préférable de ne rien rédiger ou du moins de faire comme tout le monde c’est-à-dire d’écrire le fameux « Sport- lecture- cinéma » au lieu d’inventer des activités pour plaire au recruteur. Le mensonge a des courtes jambes. Il est parfois tentant d’enjoliver un peu les choses dans le but de paraitre plus intéressant, mais c’est une belle erreur. En effet, vous pouvez être amené à discuter de ces activités pendant l’entretien et être coincé alors veuillez à écrire uniquement les hobbies que vous pratiquez et que vous maitrisez réellement. Cela plaira au lecteur et prouvera votre crédibilité.


Mettre un accent sur les compétences comportementales


Selon une étude, les recruteurs s’appuient sur les compétences comportementales pour recruter un candidat et celles-ci sont basées sur le travail en équipe (aptitudes collectives, sport de groupe…), sur la fiabilité et sur l’autonomie (pratique d’un instrument de musique, le chant en solo…).


Privilégiez la qualité et non la quantité


Présenter les centres d’intérêt ne veut pas dire réécrire la bible. Il n’est pas nécessaire d’en faire beaucoup, alors inscrivez juste les activités les plus pertinentes.


Les choses à éviter


Comme dit plus haut, la rubrique "Centres d’intérêts" et la plus délicate d’un CV, car elle révèle des aspects de votre personnalité, le recruteur veut à travers ce document savoir qui vous êtes, alors il doit être rédigé avec soin. Voici quelques erreurs à ne jamais commettre lors de la rédaction :

  • Précisez vos obédiences religieuses

Voici un élément qui pourrait vous bloquer lors du recrutement. En effet, il est formellement interdit de mettre en évidence votre penchant religieux dans vos centres d’intérêt, car cette prise de position n’a pas de place en entreprise.

  • Les jeux

Parmi les jeux que vous présenterez, évitez de mentionner ceux en rapport avec l’argent comme les jeux de cartes ou jeux de hasard.

  • Les sports dangereux

Par sport dangereux on entend ceux dans lesquels votre vie serait en danger ou du moins notamment les sports de contact direct, les courses entre autres.

  • Les goûts musicaux

  • L’appartenance à un groupe politique ou le penchant à un parti politique en particulier ;

Les centres d’intérêt à valoriser dans le CV


Comme il y a des choses à éviter, voici des exemples d’activités qui sont bien vus par les recruteurs :

  • Le volontariat

Le volontariat ou bénévolat est un bon centre d’intérêt qui montre votre fiabilité et votre générosité auprès des recruteurs.

  • Les sports

Les sports sont de bons centres d’intérêt puisque ceux-ci montrent votre endurance, votre facilité de communication et votre sens du collectif.

  • La photographie

La photographie met l’accent sur votre sens de la beauté, de la créativité, de l’esthétique et de la composition des éléments ce qui constitue des éléments très appréciés par les recruteurs.

Les centres d’intérêt : avantages d’une bonne présentation


Étant donné le nombre volumineux de demandes d’emploi que reçoivent les recruteurs chaque jour, le critère de différenciation doit être élevé et cela se fait au niveau des centres d’intérêt. Voici les avantages qui en ressortent :

  • Les centres d’intérêt vous présentent sous votre meilleur angle : ils mettent en évidence les qualités et compétences que vous possédez et qui seraient nécessaires au poste que vous sollicitez. Cela pourrait être votre créativité, votre facilité de communication ou votre leadership naturel ;

  • Les centres d’intérêt montrent votre intérêt pour le poste sollicité : en effet, ceux-ci révèlent des similitudes entre le job que vous souhaitez avoir et vos compétences personnelles ;

  • Les centres d’intérêt reflètent la personnalité du candidat. Par exemple, si vous indiquez que vous jouez d’un instrument de musique, cela révèle votre côté autonome et créatif. Dans le cas où vous indiquez être passionné des voyages, le recruteur pourrait voir en vous un candidat curieux, ambitieux et pragmatique.

4 vues