Rechercher
  • Rémi

Comment faire un CV ?

Mis à jour : janv 28

La rédaction d’un CV (Curriculum Vitae) est un exercice obligatoire pour toute personne à la recherche d’un emploi. Le CV permet de recenser ses compétences, ses tâches effectuées dans le passé, son parcours académique… Contrairement aux idées reçues, le CV n’a rien d’un historique basique. Il obéit à une codification et des règles clairement établies et connues. Il est important pour vous qu’il remplisse le plus de cases possible, afin qu’il séduise le recruteur.

De nombreuses personnes en quête de travail oublient généralement l’essentiel : prendre du recul afin de se construire le projet professionnel idéal. Au-delà de l’aspect rédactionnel, faire son CV induit un travail important sur soi : il faut déterminer ce que l’on désire et quelle orientation donner à sa vie. Car un CV doit correspondre en tout point à son orientation professionnelle théorique.

Cet article pédagogique a pour but de vous apprendre à rédiger un CV. Comment le présenter, quelles parties inclure lors de la rédaction, quel format adopter ? Suivez ce guide complet.




Qu’est-ce qu’un Curriculum Vitae ?


« Curriculum Vitae » est une expression en latin qui signifie littéralement « déroulement de la vie ». Le CV est un document qui retrace avec minutie notre parcours professionnel, académique et personnel passé. Il permet de postuler à des offres d’emploi diffusées sur internet, via une annonce dans le journal, par une entreprise dans le besoin…

Le CV doit être rédigé selon un ordre bien précis. Vous devrez renseigner plusieurs éléments :

  • Les informations personnelles : nom, date et lieu de naissance, état civil, âge, sexe, adresse, contact…

  • Les informations relatives au parcours scolaire et universitaire : écoles fréquentées, diplômes obtenus, formations suivies, études menées…

  • Les informations relatives au secteur professionnel : compétences, expériences professionnelles…

  • Les informations relatives aux centres d’intérêt transversaux.


Le CV est rédigé pour une seule et unique raison : postuler à un emploi. Le recruteur qui est à la recherche d’un profil correspondant à ses besoins se servira de ce document pour obtenir tous les renseignements désirés. Pour faire court, il doit chercher une adéquation entre les informations transmises (professionnelle et personnelle) et le profil de son employé-type. Le CV fait gagner du temps au spécialiste des Ressources Humaines ; il va examiner et effectuer un premier tri sur la base de vos déclarations écrites. Et éventuellement faire appel à vous si votre parcours est assez intéressant à ses yeux.


Rédiger un CV est insuffisant : il faut rédiger un « bon » CV. Pourquoi ? Parce que c’est la qualité du CV qui permet de se démarquer des autres postulants. Un recruteur accorde en moyenne 5 à 15 secondes à un CV avant de passer au suivant. Des CV, les recruteurs en reçoivent à la pelle. Une journée n’a que 24 heures. Pensez-vous qu’il soit aisé de décortiquer avec minutie tous ces CV ?


C’est la raison pour laquelle votre CV doit absolument se distinguer de la pile de documents, laissez au recruteur une impression de curiosité et une envie d’en savoir plus sur vous. Mettez toutes les chances possibles de votre côté. Vous devez donner au recruteur l’envie de vous rencontrer en face à face.


Pour rédiger un CV original, lisez absolument notre article sur "comment rédiger un CV original"



Les parties d’un CV


La rédaction d’un CV obéit à un canevas standard. Un bon CV contient en général quatre grandes rubriques.


Rubrique 1 : les informations personnelles


Ce sont les informations relatives à votre identité civile :

  • Les noms et prénoms tels qu’indiqués dans votre acte de naissance ;

  • La date et le lieu de votre naissance : jour, mois et année d’une part. Le pays et la ville/commune ou l’arrondissement d’autre part ;

  • Votre sexe : masculin ou féminin ;

  • Votre statut marital/familial : marié, célibataire, veuf ;

  • Votre âge : pas obligatoire si vous avez déjà mentionné votre date de naissance ;

  • Votre adresse : pays, ville, quartier, rue ;

  • Votre photo de profil : elle est fortement recommandée, mais non indispensable ;

  • Vos coordonnées : numéro de téléphone, numéro de boite postale, email ;

Grâce à ces informations, le recruteur peut savoir si le postulant est un homme ou une femme, s’il ou elle est marié(e) avec ou sans enfants, où il vit, où et comment le joindre en cas de besoin.


Rubrique 2 : Les informations relatives au parcours scolaire et universitaire


La deuxième rubrique recense les informations relatives à votre parcours scolaire et universitaire. Y seront listés :

  • Les établissements de l’enseignement secondaire fréquentés : classes, période, diplômes obtenus, spécialité ou filière ;

  • Les facultés et/ou écoles de l’enseignement supérieur : niveaux, période, spécialité universitaire, diplômes obtenus.

Le parcours scolaire et universitaire du postulant est un excellent indicateur de la trajectoire professionnelle future, ainsi que des prérequis validés. Exemple : un bac L sera plus porté sur les métiers dits « littéraires » : droit, linguistique, histoire… Néanmoins, ce n’est pas une règle absolue. Le parcours scolaire et universitaire ne catégorise pas de facto. Les informations marquées dans la rubrique suivante (le parcours professionnel) sont un excellent complément du parcours académique.


Rubrique 3 : Les informations relatives au secteur professionnel


Cette troisième rubrique recense le parcours professionnel. On y retrouvera comme informations :

  • Les secteurs professionnels dans lesquels vous avez exercé : médical, Ressources Humaines, génie… ;

  • Les postes occupés : assistant, chef d’équipe, manager, directeur… ;

  • La durée de vos différents emplois : nombre de mois ou d’années ;

  • Les compétences générales et techniques acquises ;

  • La nature des postes occupés : technicien, cadre… ;

  • La nature des contrats qui vous liaient à vos précédents employeurs : temporaire, en CDD, en CDI, en alternance, en intérim…

Le parcours professionnel du CV donne une idée claire de vos capacités au recruteur. Soyez le plus véridique possible ; impossible pour vous de savoir quel élément vous différenciera des autres. Ce ne sont pas toujours les CV au parcours « parfait » pour la société qu’un recruteur veut. Nombreux sont ceux qui assument leur recherche de parcours atypiques.


Rubrique 4 : Les informations relatives aux centres d’intérêts et compétences


Les centres d’intérêt font état des informations non professionnelles qui vous caractérisent. On y retrouvera par exemple les hobbies, activités et loisirs :

  • Culturels et artistiques : le cinéma, la musique, la lecture, la peinture…

  • Sportifs : jouer dans une équipe peut être un avantage si le recruteur recherche quelqu’un qui possède l’esprit d’équipe ;

  • Technologiques : un fan de jeux vidéo d’aventure est audacieux par exemple.

Hormis ces hobbies et loisirs, il y a des compétences transversales à mentionner dans une sous-rubrique comme :

  • Parler une deuxième langue : si la boîte où vous désirez postuler est tournée à l’international, parler une ou deux langues telles que l’anglais et le mandarin en plus de votre langue courante est un avantage indéniable. Vous deviendrez vite un élément incontournable;

  • Maîtriser certains logiciels usuels en entreprise (Microsoft Office) ;

  • Posséder des compétences d’utilité personnelle et publique : avoir un permis de conduire, un certificat en sécurité incendie, un certificat attestant la maîtrise des gestes de premiers secours.

Pour être sur de ne pas oublier d'éléments sur son CV, lisez notre article sur les éléments du CV à ne pas oublier


Les critères d’un bon CV


Vous l’avez compris, l’un des principaux objectifs du Curriculum Vitae est de se démarquer du lot à tout prix ! Pour réussir à faire la différence, votre CV doit obéir à certains critères. Rédiger un bon CV, oui. Mais il doit :

  • Être rédigé dans le bon ordre structurel : les informations personnelles, les informations sur les parcours scolaire et universitaire, les informations sur le parcours professionnel, les informations d’ordre général ;

  • Être rédigé dans un ordre chronologique : des évènements récents aux plus anciens;

  • Être lisible et aéré : pas de paragraphes touffus, pas de phrases kilométriques. Soyez précis et concis dans la mesure du possible ;

  • Contenir des informations utiles : le CV doit concourir à votre recrutement au poste visé. Faites le tri parmi toutes les données de votre background et sélectionnez celles qui seront « pertinentes ». Il ne s’agit pas d’omettre ou de mentir sur son parcours, mais de souligner les compétences et éléments clés recherchés par le recruteur ;

  • Être véridique : si votre CV attire l’attention, vous pouvez être soumis à un test pratique. Faites gaffe aux mensonges ! N’affabulez pas. L’honnêteté est de mise lorsqu’on recherche un emploi, surtout lorsqu’on évoque des compétences ;

  • Mentionner clairement votre fonction en titre : d’emblée, le recruteur sait où vous catégoriser. À la place du titre classique « Curriculum Vitae », mettez votre fonction. Exemple : « électricien » ou « médecin ». Accolez votre spécialisation à ce titre si possible ;

  • Mentionner toutes les expériences possibles : par exemple, des boulots saisonniers. Les compétences acquises lors de cette période peuvent faire la différence. Un boulot de serveur vous apprend la patience, la courtoisie, l’écoute des autres. Si vous n'avez pas ou peu d'expériences à mentioner dans votre CV, lisez notre aticle sur "Comment réaliser un CV sans expériences".


Les erreurs à éviter lorsqu’on rédige son CV


Des erreurs et coquilles peuvent se glisser lors de la rédaction de votre CV. Celles-ci vont décrédibiliser votre candidature ! Pour rédiger un bon CV, il faut éviter de faire les erreurs suivantes :

  • Les fautes de grammaire, d’orthographe, de syntaxe : faites relire systématiquement votre CV par un tiers (un membre de votre famille, un relecteur professionnel…) ;

  • Les phrases redondantes ;

  • La typographie déstructurée : évitez de multiplier au hasard les polices, les tailles de police, les couleurs. Le CV doit être harmonieux dans l’ensemble ;

  • Mettre une photo qui va renvoyer à un cadre non professionnel : si vous décidez de joindre une photo à votre CV, c’est une bonne idée. Le hic, c’est le choix de la photo. Choisissez une photo avec un arrière-plan neutre, des couleurs sobres, pas d’extravagance. Par exemple, évitez de mettre la photo de vos dernières vacances à la mer en maillot de bain ;

  • Les informations floues et non pertinentes : la précision est de mise. À la fin de la lecture, le recruteur doit avoir des certitudes et non des questions sans réponse ;

  • Utiliser un jargon incompréhensible par le recruteur : mettez toutes les chances de votre côté. Faites-vous comprendre d’emblée par le recruteur. Utilisez un jargon accessible à tous, malgré la technicité de vos compétences ;

  • Mentir : « le mensonge n’a pas de longues jambes », c’est connu. Une expérience inventée ou tronquée ne vous rendra pas compétent à un poste qui ne vous correspondait pas dès le départ.


Le visuel du CV est-il important ?


Oui et non. Ce qui compte de prime abord, ce sont les informations à communiquer. Cependant, embellir le visuel de votre CV est une astuce pour vous faire remarquer rapidement par un recruteur. Nous vous conseillons d’ajouter de la couleur pour un effet plus marqué. Bien évidemment, dosée et avec modération ! Si vous doutez sur la couleur à utiliser pour votre CV, lisez notre article sur la couleur à utiliser pour faire votre CV


Les couleurs renseignent aussi sur le profil et la personnalité du candidat. Attention, ne choisissez pas des couleurs au hasard ! Sélectionnez les nuances tendance comme le « bleu Twitter », le rouge vif ou le vert citron. Celles-ci ont des significations que vous devez connaître. Les couleurs les plus populaires sont :

  • Le bleu : cette couleur passe-partout évoque l’esprit serein et ouvert du candidat. Il correspond à toutes les catégories professionnelles ;

  • Le rouge : il évoque la passion et le dynamisme chez un candidat. Idéal pour les professions du secteur financier ;

  • L’orange : cette couleur pétillante correspond à des profils communicants et créatifs. Le secteur professionnel correspondant est la gastronomie ;

  • Le vert : il évoque la chaleur et le côté naturel chez un candidat. Idéal pour les profils du domaine écologique.

Si vous êtes plus classique (blanc et noir), ce n’est pas un obstacle. Il suffira de concevoir un visuel moderne et épuré qui distinguera votre CV des feuilles blanc et noir ordinaires.



Cas pratique : un modèle standard de CV


SECRÉTAIRE MÉDICALE/CURRICULUM VITÆ

RUBRIQUE 1 : INFORMATIONS PERSONNELLES


Nom et prénom : Marie Oh PHOTO

Sexe : féminin

Adresse : xxxxxx

Téléphone : xx xxxxxx

Email : marieoh@mail.com

Âge : 30 ans


RUBRIQUE 2 : PARCOURS SCOLAIRE, SECONDAIRE ET SUPERIEUR

PARCOURS SCOLAIRE ET SECONDAIRE


20xx : Obtention du Baccalauréat spécialité x

20xx : Entrée au lycée xxxxxx

20xx : Obtention du Brevet et fin du collège

20xx : Entrée au collège à l’école xxxxxxx

19xx : Fin du cursus primaire

19xx : Inscription à l’école xxxxxxx


PARCOURS SUPÉRIEUR


20xx : Fin de la formation en secrétariat médical

20xx : Début de la formation en secrétariat médical

20xx : Obtention d’un BTS en vente et commerce

20xx : Inscription à l’université xxxxx


RUBRIQUE 3 : PARCOURS PROFESSIONNEL


20xx : Secrétaire médicale en CDD à l’hôpital xxxxx

20xx : Secrétaire médicale intérimaire à l’hôpital xxxxxx

20xx : Stage professionnel en secrétariat médical à l’hôpital xxxxx

20xx : Stage volontaire à la Croix-Rouge de la ville xxxx

20xx : Stage professionnel dans le service accueil et orientation des malades dans le cabinet médical xxxxx

20xx : Vendeuse dans la boulangerie xxxxxx


RUBRIQUE 4 : CENTRES D’INTÉRÊT ET COMPETENCES


CENTRES D’INTÉRÊT ET LOISIRS


- Passionnée par les activités artistiques : écouter la musique, aller au cinéma, visiter des galeries d’art ;

- Pratique le football féminin au centre de loisirs communautaire.


COMPÉTENCES


- Parle couramment l’espagnol en plus du français ;

- Possède un permis de conduire de catégorie « x » obtenu le xx xxxxxx ;

- Est diplômée en maîtrise des techniques de premiers secours. J’ai été formé par la Croix-Rouge pendant xx jours ; formation sanctionnée par un diplôme en date du xx xxxx

Ce CV est celui d’un profil féminin désirant postuler à un poste de secrétaire médicale dans un hôpital. Les expériences passées en intérim et CDD sont un gros avantage. De plus, le poste occupé à l’accueil et l’orientation d’un hôpital peut témoigner d’une grande capacité d’écoute, d’empathie et de patience chez la candidate ; des atouts très utiles dans le milieu hospitalier.

Avec ce cas pratique, nous devons retenir l’essentiel :

- Le CV doit idéalement faire une page. Les recruteurs accordent en moyenne 30 secondes par CV. S’il est trop long, il se lassera et passera au suivant ;

- Traduire le CV en plusieurs langues est une bonne idée, surtout si vous parlez couramment ces langues ;

- Faites relire systématiquement votre CV par des tiers pour l’ajuster au besoin ;

- Enfin, votre CV doit refléter votre personnalité, vos parcours, vos connaissances. Soyez le plus fidèle possible et faites-vous confiance.

4 vues