Rechercher
  • Rémi

Comment bien structurer son CV ?

Mis à jour : févr 1

Le curriculum vitae (CV) est une pièce essentielle pour toute demande d’emploi. C’est la raison pour laquelle avant de songer à son contenu, il faut au préalable maitriser les parties (rubriques) jugées obligatoires dans son élaboration. Il faut bien cerner quelle est la rubrique qui vient avant l’autre. Le souci de cette maitrise préalable est de donner à son CV une cohérence et une bonne compréhension. Après quoi, il faut donc savoir quels sont les différents éléments qui entrent dans chacune de ces rubriques


Découvrez les 7 éléments à ne pas oublier dans votre CV en consultant notre article dédié en cliquant ici.

Les informations personnelles


À l’entame de la rédaction de tout CV, il faut toujours donner ces informations personnelles. Ces informations sont placées à gauche. Il s’agit de : vos noms et prénoms ainsi que vos coordonnées. Par coordonnées, il faut entendre votre adresse, votre téléphone et votre e-mail. Il s’agit donc de tous les canaux pouvant permettre au recruteur de vous contacter. Pour éviter toute confusion sur votre patronyme, il est conseillé de l’écrire en majuscule. Dans cette rubrique, ajoutez votre âge, votre nationalité ainsi que votre situation familiale. Généralement certains postulants insèrent dans cette partie leur photo, mais cette alternative reste tout de même facultative.


Formation et diplômes


C’est la partie suivante après celle réservée à vos informations personnelles. Elle précède logiquement la partie réservée à l’expérience professionnelle. Dans le cas où le candidat est un jeune diplômé, il convient pour lui de la placer avant la partie qui est réservée aux compétences obtenues dans des stages, ou des emplois saisonniers. Indiquez alors vos diplômes en commençant par le plus élevé jusqu’au moins élevé. N’oubliez surtout pas de donner le nom et le lieu de l’institution d’obtention.


Les expériences professionnelles


C’est la partie la plus importante de votre CV. À cet effet, lorsque vos expériences professionnelles sont assez pesantes, il est nécessaire de les placer au début de votre CV. Et comme dans la partie réservée à la formation, les expériences professionnelles se doivent d’être présentées de façon décroissante en commençant par le poste le plus récent.

Toutefois, ne vous contentez pas à lister uniquement vos différents postes, mais aussi d’expliciter les missions et tâches qui accompagnaient ces différents postes. Surtout, il faut privilégier les missions les plus importantes qui ont bien entendu un rapport avec le poste désiré. En ce qui concerne les jeunes diplômés, cette partie illustre les compétences obtenues au cours de sa formation dans des stages et des emplois saisonniers. Il vous est aussi demandé par la même occasion de procéder à la localisation des différentes entreprises où vous avez bâti ces expériences.


Langue et informatique


Étant donné que nous sommes à l’ère de la mondialisation, il est impérieux de maitriser une ou alors plusieurs langues étrangères. Cela constitue un atout très important dans les entreprises d’envergure internationale. Énumérez-les alors de façon explicite dans votre CV en indiquant votre niveau de pratique (mais aussi vos différents séjours à l’étranger dans le cas où ils ont eu lieu). La maitrise de l’outil informatique est aussi de nos jours, un élément important de valorisation d’un CV. Donnez votre niveau de maitrise de cet outil informatique, et, au besoin, les logiciels maitrisés. Ces informations sont cruciales si le poste visé a un lien étroit ou même un lien subsidiaire avec ces différentes informations.


Les expériences extra-professionnelles


Pour celui qui recrute, cette partie s’illustre comme un plus de tout ce qui a été dit plus haut. Ceci du fait que dans cette partie, le recruteur peut identifier ou dénicher des informations qu’il juge utiles à votre personnalité. Cette rubrique peut donc disposer de certains détails qui vous différencient des autres candidats. N’oubliez donc pas de mettre des informations qui n’ont même pas de liens avec votre poste visé. Ce sera au recruteur d’en juger.

2 vues