Rechercher
  • Rémi

7 éléments à ne pas oublier dans son CV

Mis à jour : févr 1

Le Curriculum vitae se présente comme le document nécessaire pour avoir un travail. Bien des fois, pour le constituer, il y a des éléments essentiels qu’on doit y faire apparaître, et sans lesquels il serait illusoire d’espérer être recruté. Certes, les présenter ne garantit pas automatiquement d’avoir le poste convoité, mais ils permettent de faire la différence entre les nombreux profils qui candidatent. Leur importance dans un CV est donc capital, et c’est pourquoi vous vous présentons dans cet article, les sept points à ne pas oublier dans un CV. Bonne lecture !


Consultez notre guide complet pour rédiger un CV efficace en cliquant ici








1- L’état civil

C’est la partie qui renvoie le plus sur vos éléments d’identification. Elle permet de répondre aux questions les plus basiques. Qui envoie le CV ? Quel âge a-t-il ? Cette personne est-elle mariée ou bien a-t-elle des enfants ? Au vu de sa simplicité, le remplissage se doit tout autant d’être pareil. Visez l’efficacité et ne versez pas dans le bavardage dans votre CV. Donnez votre nom et ensuite votre/vos prénom (s) en majuscule si possible. Votre âge est aussi requis ici ; Vous pouvez écrire directement votre âge d’après votre année de naissance ou bien mettre le jour, le mois et l’année. Ex. : 31 ans ou 23 mars 1989.

Précisez votre situation familiale (Célibataire, marié, veuf, divorcé…). La connaissance de ce statut est d’une grande aide dans la prise de certaines décisions du recruteur. Il y en a qui se basent sur des éléments tels que ceux-là pour accorder le poste ou non. Une personne selon qu’elle soit responsable d’une famille ou pas, pourrait mieux gérer certaines tâches que d’autres. Mettez aussi votre nombre d’enfants en exergue. Il est important de savoir si vous pourrez travailler jusqu’à tard dans certaines situations ou s’il faut vous libérer plus tôt pour rentrer prendre soin de votre famille ou d’un enfant.

Vous souhaitez savoir s'il est judicieux ou non d'ajouter une photo à votre CV, consultez notre article dédié.


2- Vos coordonnées

Cet élément fait partie des sept parties incontournables dans un CV. Ce sont ces coordonnées que l’employeur utilisera dans le cas où votre candidature aura retenu son attention. Vous comprenez que cette partie est l’une des plus importantes, car quand vous déposez votre CV, vous avez introduit un échange avec un interlocuteur. Cet échange peut avoir une suite favorable ou pas dont il faudra vous en informer. C’est pourquoi vos coordonnées sont nécessaires dans un CV et qu’il ne faut pas oublier de les insérer dans la partie réservée à cet effet.

Ne vous limitez pas à remplir juste votre numéro de téléphone. Il peut arriver, comme c’est souvent le cas, d’égarer son téléphone quelque part et que le même jour on ne puisse vous joindre pour un entretien suite à votre bon CV. Pour ne plus avoir à faire face à ce genre de cas, vous pourrez ajouter le maximum possible d’informations relatives à vos coordonnées. Votre boite mail (important dans la plupart des cas, si vous n’en possédez pas, tâchez de le faire avant même de postuler, certains recruteurs rejettent les CV qui n’en ont pas). Si votre adresse mail n’est pas sérieuse, il y a des chances que votre document soit traité de la même manière, pensez-y ! Mettez aussi votre boite postale si vous en avez une, cela peut permettre de vous envoyer une lettre si jamais on ne parvient pas à vous joindre. Signalez aussi le lieu où vous vivez si possible. Certaines distances d’habitation peuvent être motif de disqualification ou non, si vous êtes en train de déménager, trouvez un subterfuge pour le faire savoir. Vous pourrez aussi rajouter si vous possédez un permis de conduire. Ça peut être utile.

3- L’accroche

Cette partie est faite pour interpeller l’employeur. C’est grâce à elle que ce dernier ne tourne pas en rond dans le document à la recherche du poste pour lequel vous faites acte de candidature. Ce n’est pas une partie obligatoire dans votre CV, mais cet élément devient de plus en plus important, car vous n’êtes pas le seul à déposer votre dossier de recrutement ; Il faut donc avoir des éléments de démarcation afin que votre CV soit tiré du lot le plus vite possible. On considère cette phrase comme le « titre du CV ». Pas très longue, elle doit renseigner sur vos compétences professionnelles. Rien qu’avec cette phrase, on doit savoir le type de poste que vous recherchez, le poste que vous occupez en ce moment si jamais vous travaillez déjà, et votre expérience bien évidemment.

Par exemple, vous pourrez dire : Communicateur événementiel, 4 ans d’expérience. Toujours est-il que vous devez mettre les données telles que : Métier (ex : Juriste) ; Expérience (36 mois d’expérience) ; Langues (faire une liste) ; Informations (lister les logiciels). Pour les personnes qui n’ont pas beaucoup d’expérience, il est toujours bien de noter le nombre de temps fait dans un métier sous forme de mois, cette astuce fait monter les chiffres en quelque sorte. Soyez donc précis sur votre accroche, peut-être ce sera la seule phrase qui sera lue dans votre CV.



4- Vos expériences professionnelles

Ici, vous vous devez d’être à la fois concis, complet, mais aussi très cohérent sur tout ce que vous dites. Cette partie doit surtout être le reflet de votre titre de CV. Vous ne pouvez pas dire que vous êtes communicateur d’entreprise et ne pas mettre en avant les diplômes, les formations et les différentes expériences qui vont dans ce sens, il faut viser la cohérence. Faites au mieux un CV précis et taillé sur mesure pour chaque poste qui est ouvert à la candidature.

Pour chacune des expériences que vous aurez choisi de mettre en avant, précisez Année (durée/période) – l’établissement dans lequel vous étiez, les tâches effectuées (il faut les citer en utilisant les verbes d’action ou les substantifs), si vous n’êtes pas débutant bien sûr. Sinon, vous pouvez mettre l’Année, le service occupé, le poste et toujours mettre les tâches effectuées. En indiquant de cette manière le mois, l’année à laquelle vous avez commencé et achevé une expérience ; en indiquant les postes les plus valorisants que vous avez occupés et les résultats les plus probants que vous avez obtenus, vous révélez de fait vos compétences. Ne soyez donc pas avare en détails, surtout sur les postes que vous avez occupés pendant les trois ou six années antérieures.

Bien entendu, les expériences ne sont pas que professionnelles, mais aussi personnelles. Cela permet d’après certains vécus de savoir qui vous êtes. Vos qualités, vos défauts, votre caractère et votre attitude face à certains problèmes sont la résultante de tout ce qui vous entoure.

Pour en savoir plus sur la rédaction de vos expériences professionnelles sur votre CV, consultez notre article dédié


5- Formation

Votre formation est un ensemble de choses qui se suivent les unes les autres. Chaque onglet faisant suite à un autre onglet de façon chronologique parfois. En savoir plus sur la rédaction de la partie formation de votre CV en consultant notre article ici.  Pour cette partie, il faut mettre l’année à laquelle vous avez obtenu votre diplôme, son intitulé et surtout l’établissement où vous l’avez eu. Mettez toujours le diplôme le plus élevé en avant, vous n’êtes pas obligé de les citer tous (ceux inférieurs). Il est important de noter que le fait de citer les établissements doit être relatif. Si vous avez fait plusieurs écoles de formation pour obtenir vos diplômes, pas besoin de citer les établissements. Ceci, car, pour un autre recruteur, vous êtes soit une personne instable, soit un candidat qui troublait en classe, raison pour laquelle il allait d’un établissement à l’autre après avoir été renvoyé. Bien sûr il peut se tromper, mais quand il consulte votre CV, vous n’êtes pas à côté pour lui dire que le changement d’établissement est dû au fait que les parents étaient affectés dans une autre ville.

Votre formation contient aussi bien les formations académiques que les diplômes. Le tout doit se faire dans un ordre chronologique inversé. C'est-à-dire que vous devez commencer à citer de la formation la plus récente à la plus ancienne reçue. Pour les personnes qui ont plus de 20 ans voire 25 ans d’expérience de travail, pas besoin de remonter vos diplômes jusqu’après le baccalauréat. Pareil pour les expériences où il faut toucher tout et dire tout. Même si c’est une formation d’une journée, un séminaire qui a permis d’échanger sur un sujet…tout ce qui concourt à vous valoriser pour le poste que vous voulez obtenir.


Pour savoir comment bien structurer votre CV, nous vous conseillons notre article dédié.


6- Connaissances en informatique et langues maitrisées

Cette partie n’est à prendre en compte que dans le cas où elle apporte un avantage dans votre CV. Il ne sert à rien de mentionner cela dans votre CV si vous êtes moyen ou si vous n’y connaissez pas grand-chose. L’outil informatique est de plus en plus utilisé dans le monde et ne pas pouvoir s’en servir est un gros handicap. Le minimum que la plupart des recruteurs désirent voir chez les candidats est la maitrise ou au moins la connaissance des logiciels de saisie de textes (Microsoft office, Open Office…). Pour marquer votre différence, vous devez mettre en avant les logiciels qui touchent votre domaine professionnel. Une personne qui recherche du travail dans le secteur bancaire ou de la comptabilité et qui a une bonne maitrise de Sage Sari ou Sage Paie est sur la bonne voie.

Pour ce qui est des langues, il ne faut pas donner des langues que vous ne maitrisez pas ou des langues qui sont en cours d’apprentissage par vous. Le niveau d’acquisition de chaque langue que vous évoquez dans le CV peut être mis afin de montrer votre bilinguisme ou bien votre faculté à parler plusieurs langues. Il faut être le plus vrai possible, ne pas donner un niveau d’utilisation d’une langue que vous n’avez pas. Vous pourrez dire si vous avez fait des voyages dans un pays étranger et si vous y avez pratiqué cette langue. Si vous avez fait des tests de langue tels que le TOEIC, le TOEFL, le TRKI russe ou le HSK chinois, il faut le mentionner.

Vous avez d'autres compétences, consultez notre article dédié à la partie "compétences" de votre CV


7- Divers

Cette rubrique fait partie des incontournables du CV. Il y a des éléments que l’on ne sait pas parfois où mettre dans son CV alors, c’est ici qu’il faut les placer. Si vous avez des choses que vous faites, une vie associative, des hobbies, des loisirs, des voyages…c’est le lieu de les placer. Cela semble dénué de sens de mettre des divers, mais c’est un facteur de recrutement pour l’employeur ; il peut ainsi savoir si vous êtes asocial ou pas ; si vous êtes du genre à vous impliquer dans tel ou tel type de projet.

Une personne qui postule pour être garde du corps ou agent de sécurité et qui a fait des cours de karaté ou d’arts martiaux, c’est par exemple un divers, mais c’est en réalité un gros atout pour son CV.

Vous voulez en savoir plus sur les centres d'intérêts à mettre dans votre CV, alors consultez notre article de conseils.



Voilà sept éléments incontournables que vous devez au moins avoir dans votre CV. N’oubliez pas, le Curriculum vitae parfait n’existe pas. Soyez juste honnête dans votre document et bonne chance pour décrocher un entretien d’embauche.


Vous hésitez entre une ou deux pages pour faire votre cv : alors lisez notre guide

5 vues